Plantes et cie

La Rhodiole, une plante adaptogène révolutionnaire

 rodiola

En 1947, un éminent chercheur russe du nom de Lazarev formulait le concept d’« adaptogène » pour décrire une substance qui accroît, de manière générale et non spécifique, la résistance de l’organisme aux divers stress qui l’atteignent. Les plantes adaptogènes, comme la rhodiole, le ginseng et l’éleuthérocoque, agissent sur de nombreux organes et fonctions physiologiques.

La Rhodiole ou « racine d’or » est une plante typique de la flore en Sibérie. Grâce à ses formidables propriétés, cette plante aide à combattre la fatigue, améliore notre attitude face au stress et augmente nos capacités psychiques et intellectuelles.

Elle est recommandée plus particulièrement pour les personnes qui :

  • souhaitent améliorer leur bien-être général, leur état psychique et leurs performances intellectuelles,
  • sont de nature à être anxieuses, stressées face à tous les petits tracas du quotidien,
  • ont des difficultés à supporter le rythme de la vie moderne (mal-être, fatigue chronique…),
  • doivent affronter une situation familiale, sociale ou professionnelle difficile (divorce, perte d’un emploi, période de stress et de travail intense…),
  • doivent faire face à des situations conflictuelles ou un environnement agressif,
  • affrontent un stress physique intense (de nombreux sportifs de l’extrême utilisent la rhodiola pour renforcer leurs capacités mentales).On la trouve en capsules ou comprimés d’extrait sec normalisé.
    Prendre de 100 mg à 300 mg, 2 fois par jour.
    – Il est préférable de prendre la plante environ 30 minutes avant de manger, le matin et le midi. En prendre le soir pourrait perturber le sommeil.
    – Dans la tradition russe, on recommande de prendre la plante pendant 10 à 20 jours, puis d’arrêter 2 semaines avant de reprendre le traitement, si nécessaire.

 

8 huiles essentielles à utiliser au quotidien

Détox : entrer dans le printemps du bon pied